Le 8/10/2014:

Décidément à peine de retour sur le sol français on se voit ramené aux réalités bien nationales!

En partant il y a 15 jours pour les USA , arrivé au check in à Roissy je m'apercevais avoir oublié mes lunettes progressives. J'envoyais un sms à mon voisin qui gardait mon chat et lui demandais de me les envoyer au plus vite avant le 23/9 au lieu de ma première halte.

Le même jour muni de l'objet et de l'adresse avec boite postale il se rend à la poste et demande à faire l'envoie par chronopost; ayant un handicap sérieux de vue, le préposé lui remplit la demande et met le colis en route sans sourciller devant le numéro de boite postale. Le lendemain matin appel de chronopost, les boites postales sont parait-il interdites pour les USA. Prévenu le même jour je lui adresse la nouvelle destination et il téléphone à chronopost la correction; dans la foulée il demande à son interlocuteur si le colis arrivera à temps; on lui répond que c'est peu probable car le transporteur étant Air France, et étant en grève, la vie s'arrête en France! Comment une bande d'enfants surgâtés et irresponsables peuvent soit dit en passant bloquer l'économie d'un pays qui n'en a guère besoin!

Dès lors Jean-Luc décide de ne pas envoyer le colis et se le fait retourner après s'être fait assuré d'être remboursé des 77 euros facturés et payés!

Rentrant des US j'entame l'opération de remboursement; contacté par téléphone pour connaitre les modalités pour se faire, mon interlocuteur a l'audace de me répondre que l'adresse n'étant pas conforme (boite postale) j'en suis pour mes frais!!!!

Il est difficile d'être plus malhonnête!

Voilà comment fonctionne une société filiale de la poste organisme qui a déjà une réputation déplorable au plan tant national qu'international et se comporte comme le dernier des truands! Le mot n'est pas assez fort pour qualifier un tel acte. Je me suis fendu d'une lettre à la direction générale mais ne me fait guère d'illusions sur son résultat car l'exemple vient de haut!

Le 11/01/2015:

Je fais partie de ces gens qui savent reconnaitre leurs erreurs ou éventuellement amender en tout ou partie leurs jugements quand les circonstances s'y prêtent.

Le 5/12/2014 dernier je reçu un courrier de Chronopost au sujet du problème de remboursement exposé précédemment dans cet article. Vous remarquerez que volontairement j'ai changé la date de publication de l'article pour que celui ci figure en tête de mes messages. 

Dans ce courrier la société répondait à ma lettre en date du 6 octobre demandant sans trop d'espoir le remboursement des frais d'envoie pour non réalisation de la prestation demandée par suite de la grève d'Air France et ce à ma demande via mon mandataire.

Il m'était demandé d'envoyer les justificatifs de ma réclamation et ce en me présentant un véritable ultimatum par une date butoire de 15 jours à peine de voir ma réclamation rejetée définitivement et sans le moindre examen. Il avait fallu 2 mois pour que ces messieurs soit disant débordés alors qu'en sur effectifs comme toutes les administrations publique ou para publiques de ce pays, réagissent à un courrier.

Qui plus est on me redemandait des documents envoyés lors de mon précédent courrier ce qui laisse imaginer la pagaille et le désordre régnant dans cette charmante société qui disons le encore une fois à des prétentions de qualité et notoriété internationale! 

Mais poursuivons l'histoire. Le 24/12/2014 mon voisin qui avait tenté si gentiment de m'envoyer le colis frappe à ma porte et me montre le courrier qu'il venait de recevoir de la société, assorti  d'un chèque à son ordre du montant de la somme indûment perçue par elle. "Je voulais dit-il immédiatement vous montrer cela  en sorte de cadeau de Noël et comme le chèque est à mon ordre, voici en liquide la somme que vous m'avez remboursée et qui vous revient." Inutile de dire que j'ai été profondément touché par le geste de ce monsieur qui ne m'étonne pas d'ailleurs car c'est un homme d'une courtoisie et gentillesse rare aujourd'hui.

Il aura fallu 20 jours pour que Chronopost s'execute! Cette affaire aura duré près de trois mois!

Je donnerai à titre de comparaison l'exemple suivant. A mon retour des USA en octobre je découvris en ouvrant l'une de mes valises qu'elle était dans un désordre absolu nullement resultant de trous d'air en vol mais simplement parce que fouillée à la douane avant le départ ce qui est dans la stricte légalité dans cette période de troubles et de terrorisme, c'est d'ailleurs pourquoi suivant les conseils des compagnies aériennes j'ai cessé de fermer mes bagages à clé pour ne pas voir forcer mes serrures comme ils en ont strictement le droit, par les services de sécurité. Certains objets sans aucun danger sont peu reconnaissables aux rayons X et donc ce serait stupide de ne pas coopérer avec les dits organes. Les services mettent alors dans le bagage une note expliquant le pourquoi de la fouille et des coordonnées permettant de les contacter si des objets avaient disparu.

Il s'averait qu'un cadeau destiné justement au monsieur dont il est question plus haut avait vu son emballage lacéré et ce sans aucune raison car facilement identifiable sans mettre le papier cadeau hors d'usage et risquer d'abimer le livre. J'envoyais donc le matin suivant un email aux services de sécurité américains protestant contre cette façon de faire. Je reçus très exactement 4 heures plus tard compte tenu du décalage horaire, des excuses de la part des autorités. Voilà comment on traite un passager aux USA dans une administration qui est certainement autrement plus encombrée de réclamations de toutes sortes jour et nuit!

Cela dit merci à Chronopost sinon que sa décision qui n'est que justice, n'empêchera pas que j'éviterai à tout jamais de solliciter ses services sauf si je n'ai pas d'autre solution de rechange.