Une très belle version de la musique de scène du songe d'une nuit d'été interprétée par l'excellent orchestre de la radio de Francfort au cours du festival du Rhin sous la direction de Paavo Järvi dans le Cloitre d'Eberbach, le 29. Juin 2014. On regrettera le tempo trop rapide de l'ouverture et bien entendu que ce ne soit pas la version intégrale de cette magnifique partition dont on ne joue souvent que l'ouverture et la célèbre marche nuptiale.

Mendelssohn: Ein Sommernachtstraum (Auszüge der Bühnenmusik) ∙ hr-Sinfonieorchester ∙ Paavo Järvi

 

Personnellement je préfère la version en anglais des partie chantées qui bien évidemment colle parfaitement avec l'œuvre de Shakespeare bien que la version originale soit en Allemand. La BBC donna il y a quelques années lors des Proms de Londres la pièce accompagnée de l'œuvre dans son intégralité et jouée de mains de maitre dans un des lieux qui en dehors de l'Albert Hall est aussi donné des concerts de musique de chambre et dont je ne me rappelle pas le nom. Mendelssohn est loin d'être un compositeur secondaire et encore moins superficiel comme je viens de le lire sur un site. Sa musique témoigne d'une grande sensibilité, et hélas la maladie l'emportât bien trop jeune pour que nous ayons pu profité de son immense talent. Il disparait à 38 ans victime d'une hémorragie cérébrale. Peu d'entre nous le savent mais la fameuse ouverture si souvent jouée n'était au départ qu'un ouvrage destiné à lui seul composé en 1826, il n'avait que 17 ans et ce n'est que plus tard en 1843 à la demande de Frédéric Guillaume de Prusse que furent composés les autres numéros de la musique de scène que nous connaissons aujourd'hui comprenant onze numéros dont seulement 7 sont donnés ici.

Appréciez à la fin de l'œuvre, le silence de quelques secondes d'un public de vrais mélomanes, on aimerait que cela soit ainsi dans tous les concerts de par le monde....