Dans l'article précédent je faisais part du concert marathon que donnera en été prochain aux Proms, le chef russe Valery Gergiev. En une seule soirée seront donnés les cinq concerti de Prokofiev avec trois pianistes. Il me semble même avoir vu que la première partie du programme allonge à la suite les trois premiers!

Comment un chef réputé peut-il commettre pareille aberration? Comment un vrai mélomane peut-il ingurgiter tous les concerti d'un compositeur en une seule soirée. D'ailleurs il est symptomatique de voir que ce concert n'est pas pour le moment complet!

Monsieur Gergiev est sans conteste un des plus grands chefs d'orchestre actuels. Mais il me semble qu'il commence à avoir la grosse tête. Il a enchainé coup sur coup en moins de 5 ans les 6 symphonies de Tchaïkovski, les 15 de Chostakovitch, maintenant les 5 de Prokofiev et je crois aussi sans certitude l'intégrale des symphonies de Beethoven. Il est le chef du London Symphony et le directeur musical de l'opéra de Saint Petersburg et de son magnifique orchestre. En dehors de ses multiples tournées internationales il dirige de nombreux opéras dans la salle Russe. 

Est-ce digne d'un grand chef? Peut-on sérieusement préparer une œuvre avec un tel rythme de déplacements et d'activités?

Pour ma part cette attitude me déçoit profondément et je pense que son talent en souffrira sans parler des risques qu'un homme de son âge prend pour sa santé. Cette attitude est pour moi anti-musicale et le fait doucement rejoindre la catégorie de ses tenants du star system oubliant qu'ils sont là pour servir les grands noms de la musique et non pas se servir de ces grands noms pour leur publicité et égo démesuré!