Je conduisais avant hier mon épouse chez son rhumatologue; à la suite des fractures de ses deux cols du fémur à moins de 6 mois d'intervalle et du non traitement préventif de son ostéoporose dû à la négligence totalement irresponsable des deux chirurgiens, de son ancien spécialiste et de ses anciens généralistes qui n'ont rien fait, la seconde fracture a dégénéré entraînant une détérioration de l'articulation du col avec la hanche au niveau du bassin droit; la pause d'une prothèse doit être maintenant programmée en urgence et mon épouse non seulement souffre le martyr mais se déplace avec d'énormes difficultés et craint à tous moments malgré l'utilisation d'un déambulateur de faire une chute aux conséquences catastrophiques.

Sortant du rendez-vous et nous déplaçant vers la sortie et le trottoir menant à la rue au bout de l'impasse, tout à coup une petite voix exaspérée se fit entendre à la droite de mon épouse prononçant avec arrogance cette phrase:

"Ben enfin vous allez me laisser passer!"

Et débouche alors en nous dépassant à toute vitesse un gamin de 4-5 ans sur sa trottinette!

Il alla jusqu'au bout du passage puis fit demi tour et là je lui demandais de s'arrêter et verbalement et sans le moindre geste de ma part bien entendu, lui rappelait vertement qu'il devait le respect à ses aînés et tout particulièrement à une vieille dame qui à l'évidence avait des difficultés à marcher; réponse arrogante du gamin:

"Ok!" sans la moindre excuse bien entendu de sa part.

Arrive sur les lieux le gardien de l'immeuble qui s'avère être le père de ce sale gosse, qui demande ce qui se passe et à mes explications non seulement à le toupet de me dire que son fils n'est pas en âge de comprendre et que je ne connais rien à l'éducation des enfants vu mon grand âge, ne fait rien pour rappeler à l'ordre son fils!

Je ne me privais pas alors de faire remarquer à ce père new look d'une trentaine d'années, que par contre son fils de 4-5 ans ne devait avoir aucun mal pour comprendre comment faire fonctionner un mobile, le lecteur dvd du salon, l'ordinateur du bureau et utiliser les jeux vidéos se trouvant dessus ou sur sa play-station!

Voilà où nous en sommes arrivés dans ce monde de brutes n'acceptant aucune contrainte, de parents qui démissionnent devant leurs enfants, qui pire encore reprochent aux enseignants que ces derniers fassent la moindre remarque à leurs chères têtes blondes et acceptent comme j'ai pu le constater plus d'une fois que leurs gamins leur tiennent tête allant jusqu'à être grossiers envers eux.

C'est toute une suite de générations éduqués par les nostalgiques de Mai 68 dont vraisemblablement Monsieur Mélenchon, la CGT actuelle et leurs adhérents d'une incompétence notoire (que je saches un diplôme de lettres n'a jamais donné de compétences en économie, finances et gestion des entreprises, n'est-ce pas monsieur le député!), sont les supporter et qui ne rêvent que d'une chose mettre ce pays et la société actuelle parterre, refusant toutes réformes, toutes contraintes, accrochés à des avantages acquis et se fichant totalement de la santé économique du pays ou de l'entreprise dont ils prétendent défendre les salariés, entreprise dotée comme le reste de l'Etat français d'un endettement abyssal provoqué par une gauche totalement irresponsable au cours des 37 dernières années où elle fut au pouvoir pour la plus grande partie de cette durée.

De respect d'autrui il ne reste rien, c'est le néant absolu, nous autres sexagénaires ou plus, sommes des gens qui gênent et si l'on continue ainsi on verra se profiler les méthodes sinistres de "Soleil Vert" (1973 de Richard Fleischer) ou de "Moon" (2009 de Duncan Jones) et autres films tristement prémonitoire.