S'il est une biographie d'un des personnages majeurs de la Révolution, de l'Empire et de la Restauration à lire, c'est bien celle là.

De Waresquiel déjà auteur d'un Talleyrand que je commenterai ici dans quelques semaines, a signé cette biographie en 2014. J'en ai indirectement cité un des passages dans un des articles précédents.

Ce qui fait l'intérêt de cette nouvelle biographie c'est entre autres la chance inespérée de l'auteur qui contacté par un de ses lecteurs pour son livre sur Talleyrand s'est vu proposé un lot d'archives par ce dernier conservées par sa famille et inédites à ce jour.

Comme l'explique le biographe l'un des problèmes d'une étude de la vie de l'Ancien Ministre de la Police que fut Fouché, est quà la suite de ses successives sorties de gouvernement, il a détruit bon nombre de documents qu'il considérait plus ou moins compromettant pour l'image qu'il entendait laisser à la postérité, voire bien entendu pour se protéger en cas d'arrestations.

Cela a permis à l'auteur du livre de revoir un certain nombre des affirmations des nombreux biographes voire romancier comme Balzac qui le met en scène dans les ouvrages de la Comédie Humaine.

Il n'est pas question bien entendu dans ce livre de diminuer en quoi que ce soit la responsabilité de Fouché dans des actes monstrueux commis en particulier à Lyon avant Thermidor. Mais ce qui est entre autres intéressant c'est de découvrir à coté du personnage ambitieux, perfide, sournois, capable des pires compromissions, voire voleur, un homme sensible, adorant sa femme et ses enfants et qui terminera sa vie poursuivi par la vindicte des royalistes ultras qui la veille encore de la seconde restauration de Louis XVIII, le portaient aux nues ayant toutes les qualités.

Un livre absolument passionnant, écrit dans un style agréable et sans fioritures, que je vous conseille de lire sans plus tarder.