Je viens de me faire appareiller suite à une perte d'audition de 75% à l'oreille droite résultant du traitement de mon ancien généraliste qui non seulement m'a fait courir un risque en ne me mettant pas sous antibiotiques alors que je suis cardiaque, mais de plus a laissé ainsi un foyer d'infection aboutissant à une détérioration de mon tympan droit. Voilà ce qui arrive quand on n'est pas sévère avec les conditions de passage des études de médecine puisqu'il s'agissait en l'occurence d'une jeune remplaçante tout juste sortie de la fac.

Cela dit cette petite plaisanterie m'aura coûté la bagatelle de 4550 euros!

Je viens d'être remboursé par la SS et ma mutuelle de la somme faramineuse de  1312 euros soit 71.2% de la facture qui reste à ma charge.

Voilà comment la SS prend en compte le retour à la quasi normale d'une affection qui peut si elle est maintenue avoir des conséquences graves dans la vie de tous les jours.

Il en est de même sur le plan dentaire au risque d'avoir des problèmes stomatologiques qui peuvent aussi être graves, des prothèses  comme par exemple celle de la hanche.

Par contre la SS rembourse superbement les cures pour snobs qui se croient guéris après avoir été passer des vacances ainsi aux frais de la princesse. Et ne parlons pas des médicaments de conforts tous azimuts.

On triche en disant que l'assurance maladie est revenue à l'équilibre alors que l'on connait l'art du tripatouillage comptable de l'Etat en bien des domaines sans parler de celui des statistiques du chômage et autres. Par contre les sureffectifs de la dite institution continuent à être pléthoriques comme dans tout le système géré par l'Etat et notre cher Président et ses gentils collègues au garde à vous devant ses grandes phrases creuses.

Mais il a parait-il fait des promesses, comme chantait Dalida: Paroles, Paroles , Paroles....