"...MONDE FOU INCAPABLE DE TROUVER DES SOLUTIONS REELLES...", ceci est un extrait d'un commentaire posté sur un site en référence au blabla de Christian Jacob aujourd'hui à l"Assemblée. 

J'ai écris ceci en commentaire du commentaire:

Vous en voulez une? divisez par 5 le nombre de fonctionnaires inutiles de notre pays! Nous avons 4 à 5 fois plus de fonctionnaires en place que les USA et nous ne représentons même pas 20% de leur population. Il va falloir me démontrer la logique de l'équation; seulement voilà personne à gauche comme à droite n'a le moindre courage et fait pipi dans son froc à la seule idée de mettre en œuvre une pareille mesure qui ferait économiser des milliards sans pour autant entraîner un blocage du fonctionnement des administrations; Ah évidemment nos chers syndicats se mettront en grève, il faut bien qu'ils occupent leur temps consacré à ce genre d'activité productive. Et bien entendu ceci étant non politiquement correct sera censuré par un média soucieux de la liberté d'expression de chacun..Enfin on verra bien, il n'est pas encore interdit de rêver dans ce monde de fous...

Je viens de regarder le film "Storming Juno" pour la seconde fois, et comme toujours quand je vois tous ces jeunes visages de à peine vingt ans dont pour les seuls Canadiens et Britanniques qui devaient prendre cette partie de la plage normande, sur 23000, 1200 y ont laissé leurs peaux, j'ai l'estomac en huit, au bord des larmes.

5.2%. Le chiffre parait dérisoire et pourtant c'est énorme car ce sont des jeunes dont l'avenir a été réduit à néant; par la faute de qui?

Par la faute de gens, comme les individus du même type que ceux qui nous dirigent aujourd'hui, froussards, incapables de regarder les choses en face dès 1924 quand s'est progressivement constitué la monstruosité Nazi; les Chamberlain, Briant, Laval, Herriot, Daladier, et bien d'autres; ces messieurs passèrent leur temps à baisser leur pantalon devant les 3 monstres européens qui prenaient leur envol en toute impunité.

la Troisième république a compté 107 ministères de 1874 à 1940! Aujourd'hui bien entendu on a plus, Dieu merci, cette valse mais ce n'est guère mieux car on multiplie les mini et maxi remaniements ministérielles. On en est à combien depuis deux ans? Et comme sous la IIIe on commence à compter le nombre de scandales, bientôt sur deux mains au train où cela va. En une phrase, on a rien appris.

On parle, on fait de Grands Débats, on a la jaunisse dans les rues, mais coté action, se retrousser les manches, le néant absolu.

On sait utiliser de grands mots: le mot Citoyen/Citoyenne est devenu de la dernière mode, ce qui n'empêche pas ces citoyens et citoyennes de tricher avec le code de la route, de jeter ses mégots parterre ou de frauder le fisc, de rouler à vélo ou trottinette sur les trottoirs.

Aujourd'hui comme par le passé, on a un Président et des ministres accrochés à leurs fauteuils sacrément rentables, il suffit de regarder leur attitude à l'Assemblée dans la vidéo ci-dessus. Jolis messieurs et dames donneurs de leçons et méprisants qui comme leurs prédécesseurs, ont caressé le temps d'une élection les dits citoyens et citoyennes dans le sens du poil, promettant monts et merveilles.

Comme disait un de mes profs à Janson, à un cancre:

"Jeune homme vous êtes parti de rien pour arriver au néant".

Eux sont partis de l'ENA, c'est pas mieux.