Intrusion à la Pitié-Salpêtrière : le parquet de Paris ouvre une enquête:

Espérons que  ces individus seront punis sévèrement; un hôpital n'est pas un lieu pour jouer à world of warcraft! La paix, la sécurité de personnes dont la vie est souvent en grand danger, le calme et la sérénité dont le corps médical, paramédical, aides soignants et infirmiers/ères ont besoin, sont les garants de la guérison des patients, les familles de ceux ci ont le droit de pouvoir accéder à l'hôpital sans avoir à subir l'agression d'individus qu'ils soient syndicalistes ou pas peu importe.

Aucune excuses ne sauraient être invoquées pour de pareils actes et les médias eux-mêmes doivent condamner sans appel ces actes scandaleux. Il se passe tous les jours des tragédies dans ces services, moi-même ai bien failli en être l'un des acteurs principaux lors de mon infarctus de 2017 où pendant 4 jours mon pronostic vital fut proche de zéro. Je dois d'être vivant à ces médecins, infirmiers et autres membres du service de cardiologie en qui je voue une reconnaissance totale, mais ma famille pendant ces quatre journées d'incertitude dû vivre avec cette angoisse. Imaginez ce que cela a pu être hier pour des familles similaires, ce calvaire provoqué par des individus totalement irresponsables. Leur accorder la moindre circonstance atténuante serait une insulte à tous ces patients, leurs familles et le corps médical dans son ensemble.

On ne peut pas faire dans la compromission à tout va comme cela se passe aujourd'hui en France depuis près de 40 ans. Ce n'est ni être de droite, ni de gauche et encore moins des extrêmes de dire cela, c'est affirmer haut et fort que la liberté de s'exprimer de quelque façon que ce soit a des limites que l'on ne saurait franchir.