A la manière du Cid d'Edmond Brua (1898-1977); pastiche refusé par le Figaro. Décidément ce quotidien est hermétique à l'humour. La pièce en quatre actes fut jouée plusieurs fois dont à Bobino en 1969 avec Marthe Villalonga dans un des principaux rôles. La censure à l'époque ne trouva rien à redire. 

Benalla, sa babouche à la main:

Qué rabbia ! Qué malheur ! Pourquoi qu’c’est qu’on m'en veut ?
Mieux qu’on m’aurait lévé d’un coup la vue des yeux !
Travailler dix ans négociant des poignets,
Que chez moi l’amateur toujours y s’les prenait,
Pour oir un falampo qu’y me frappe en-dessur
A’c son soufflet tout neuf, qu’il est mort, ça c’est sûr !
Ce bras, qu’il a tant fait le salut militaire,
Ce bras qu’il a lévé des sacs de pons de terre,
Ce bras, qu’il a gagné des tas de baroufas,
Ce bras, ce bras d’honneur, oilà qu’y fait tchoufa !
Moi, me manger des coups ? Alors, ça, c’est terribe !
Çuila qui me connaît y dit : "C’est pas possibe !
Dodièze, à Benalla, il y’a mis un taquet ?
Allez, va, va de là ! Ti’as lu ça dans Mickey ? "
Eh ben ! ouais, Dodièze il a drobzé Benalla ;
Il y a lévé l’HONNEUR, que c’est pir’ que le pèze.
Aousqu’il est le temps de quand j’étais costaud ?
O Macron, je te rends ça qu’tu m’as fait cadeau !
(Il arrache sa décoration)
Je suis décommandeur du Nitram Ifrikate.
(Il essaie de se rechausser)
Et toi que ti’as rien fait, calamar de savate,
Au plus je t’arrégare, au plus je ois pas bien
Si ma main c’est mon pied ou mon pied c’est ma main….

Entre Castener:

Benalla, la babouche à la main:
O Cricri, t'ias peur?

Castener:
Siça s'rait pas mon père,
Qu'est-c' que j'y réponds pas!

Benalla:
Qué gentil carattère!
Ca fait plaisir de oir comme y prend la rabbia.
Cuilà c'est tout craché la photo à papa.
Dès, c'est moi ou c'est toi que j'me ois dans la glace?
Allez , va viens mon fils, viens me laver la face,
Viens me manger!

Castener:
De quoi?

Benalla:

Me venger de Macron
Qu'à l'honeur de nous aut' y vient d'faire un marron!
D'un bon coup de soufflet y m'a donné le compte.
Si je me retiens pas ,ay! comm'ça l'oeil j'y monte!
Tâche moyen de oir ousquy'y s'est ensauvé;
Mâ entention, fais gaffe, il a rien d'un cavé;
c'est...

Castener:
Allez disez-le!

Benalla:
C'est le mec à Chipette.

Castener:
Le...

Benalla:
Ouais, le mec à Brijounette
Basta! Je connais ça que ti'as dans la tête.
(il lui tend sa savatte)
Mâ comme y dit Ferrand, le de'oir avant tout!
Va, cours, vole, et pis bouffes-y le mou!
(Il sort)